Bestt: Logiciel de gestion pour les agences d'interim

FONDS DE SECURISATION DES PARCOURS INTERIMAIRES FSPI


Contexte du FSPI

L’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 en lien à la sécurisation de l’emploi a permis de créer : - Le CDI intérimaire - Le Fonds de sécurisation des Parcours Intérimaires (FSPI) Le FSPI permet de développer l’intensité d’emploi des salariés intérimaires.

But du FSPI

Le FSPI a pour but de financer - La rémunération des périodes d’intermissions ainsi que les formations des intérimaires en CDI - L’accompagnement, les formations et la rémunération des intérimaires en faible intensité d’emploi Il comprend deux prestations que sont le diagnostic et l’accompagnement.

Public du FSPI

Trois cibles de public sont visées par le FSPI. Il s’agit : - Du public 1 : les intérimaires ayant travaillé de 800 à plus de 1000 heures dans l’année - Du public 2 : les intérimaires ayant travaillé 400 heures depuis le 1e janvier de l’année N-1 - Du public 3 : les entreprises d’intérim d’insertion ayant fait l’objet d’une prescription de Pôle Emploi Une attention particulière est portée aux moins de 26 ans et aux plus de 45 ans.

Obligations pour l’ETT

Phase de diagnostic du FSPI

Le diagnostic participe au développement de l’emploi de l’intérimaire. Il lui permet de - Faire le point sur ses expériences professionnelles ainsi que personnelles - Connaitre ses acquis - Découvrir ses potentialités - Repérer ses souhaits professionnels - Proposer un plan d’action avec des pistes de réflexion

Phase d’accompagnement du FSPI

L’accompagnement est envisagé à la suite du diagnostic. Cependant, il n’est pas systématique. Il doit faire l’objet d’un engagement du salarié par une charte d’engagement ainsi que d’un plan d’action formalisé. Cette phase favorise l’actualisation des potentialités, des acquis et des compétences professionnelles et personnelles. Elle facilite donc l’évolution professionnelle. Grâce au plan d’action formalisé, l’intérimaire peut identifier le contenu de l’accompagnement et les étapes de son déroulement.

Modalités du FSPI

Les deux phases du FSPI, diagnostic et accompagnement, sont proposées par l’agence d’emploi de tout intérimaire ciblé par l’ANI. Elles sont individuelles et se déroulent soit en face à face, soit au téléphone, soit les deux. Diagnostic et accompagnement peuvent être effectuées par : - L’agence d’emploi ou un service dédié de l’Entreprise de Travail Temporaire (ETT) - Un prestataire référencé par l’ETT - Un prestataire référencé par le FSPI - Un conseiller du FSPI - Un conseiller du Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAFTT)

Focus sur la conduite de l’entretien de diagnostic partagé

L’entretien de diagnostic partagé avec le salarié se distingue d’un entretien d’évaluation. Son but est de faire le point sur le parcours professionnel du salarié, ses souhaits d’évolution s’il en a et son accompagnement possible par l’agence. Quelques points de vigilance nécessaires à la posture adoptée par celui qui reçoit le salarié. En effet, il est bien de : - Conduire l’entretien en collaboration avec des reformulations régulières - Préférer les questions ouvertes - Se centrer sur les éléments objectifs mais aussi subjectifs - S’intéresser aux fondements des projets en plus de leur faisabilité - Co-définir les actions à mettre en œuvre